Lalie 1e, Jade et Antonin 7e

Lalie OUFOUE remporte la demi finale France cadette à AMIENS

Lalie OUFOUE : qualifiée aux France 1e division cadette

 

                Ce dimanche à Amiens se déroulaient les demi-finales du championnat de France cadets ; qualifiés suite à leurs belles performances lors du championnat départemental début janvier, 3 judokas calaisiens participaient à cette demi-+finale pour tenter de décrocher une qualification au championnat de France 1e division le 12 avril prochain en région parisienne

                La catégorie cadette comprend 3 années d’âge 14-15- 16 ans ; pour les plus jeunes, la tâche s’annonce forcément plus rude et l’objectif est plus d’acquérir de l’expérience que de viser une difficile qualification nationale division1. En effet seuls les deux premiers de chaque catégorie de poids décrochent leur qualification nationale alors qu’ils sont entre 20 et 30 combattants à la convoiter !

                Et pourtant, une jeune calaisienne Lalie Oufoué en moins de 57 kg, dans une catégorie à 28 combattantes va parvenir à se hisser jusqu’en finale ! Du haut de ses 14 ans, elle décroche même la médaille d’or de sa catégorie en scotchant son adversaire sur un magnifique « harai goshi » comptabilisé ippon !

Lalie Oufoué : une entrée au pôle espoir de Tourcoing réussie

Mais tout cela n’est pas le fruit du hasard ! l’an dernier en minime, Lalie devenait vice-championne de France UNSS, 9e au France minime FFJ , était sélectionnée dans l’équipe du 62 lors des France par équipe de département.

Alors élève en section judo au collège les Dentelliers de Calais, sa coach au collège (sophie Hénin) et au JCC (jacques Badreau) lui ont proposé de passer les tests du pôle espoirs de Tourcoing pour une entrée dès la 3e. C’est une réussite et Lalie n’hésite pas ; il lui faudra être interne, quitter son collège où elle est un moteur de la section judo, s’éloigner un peu de son club ; mais ses coachs l‘encouragent car ils savent qu’il y a chez Lalie un gros potentiel : un mental fort, de grosses qualités physiques, et une grosse envie de devenir championne ! il faut donc quitter le cocon famille - club - collège car il lui manque là des partenaires de haut niveau pour progresser encore.

Et dès les premiers mois les résultats sont au rendez-vous ; pourtant 1e année cadette, elle est vite repérée par ses entraineurs du pôle espoirs qui l’envoient tout de suite dans de gros tournois nationaux ; elle décroche une jolie médaille d’argent au tournoi international de Nantes où elle ne s’incline que devant la championne de France de France en titre cadette 3e année ! Puis elle performe également à Forges les eaux en décembre où elle décroche le bronze !

Dimanche à Amiens, elle confirme en gagnant ses 5 combats par ippon avant la fin du temps réglementaire ! elle participera au championnat de France 1e division le 12 avril prochain en région parisienne ; ce n’était pas l’objectif de la saison en raison de son jeune âge ; mais bien évidemment, on se réjouit de cette grosse performance ! souligne sophie Hénin.  Il y aura aussi les France espoirs pour sa catégorie d’âge actuelle où elle pourra se fixer des objectifs de podium !

Mais elle sait qu’il ne faut pas relâcher les efforts ; Lalie ne chômera pas pendant les vacances. Dès lundi elle partira en stage 2 jours à Rouen avec les meilleures cadettes de tous les pôles espoirs de France, puis elle enchainera sur un stage de 4 jours avec les 2 pôles espoirs des hauts de France à Gravelines.

Les sacrifices pour atteindre le haut niveau sont durs et nombreux ; une grande partie des vacances est consacrée à l’entrainement, mais il lui faut aussi réviser scolairement car le brevet des collèges est aussi au programme de cette année ; avec 15 de moyenne au premier trimestre, Lalie semble bien avoir compris tous les enjeux de ses ambitions sportives ; elle sait pouvoir compter sur le soutien de tout le judo club calaisien

Jade Aremu Scrick et Antonin Roseau 7e

2 autres calaisiens étaient aussi en course à Amiens dimanche ; dans ce contexte très relevé, Jade en moins de 70 kg et Antonin en -456 kg ont tous les deux fait honneur à leur qualification en terminant à une prometteuse 7e place ; il leurs reste encore quelques soucis techniques à régler avant de retenter leur chance la 15 mars prochain à Lallaing  lors de la 2e demi-finale !

 


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.